Facebook recueillerait des donnees personnelles sur Tinder, Pregnancy+…

Facebook recueillerait des donnees personnelles sur Tinder, Pregnancy+…

Technologie : Facebook collecte deja des volumes considerables de informations personnelles sur ses propres services. Mais le reseau social recueillie egalement des precisions intimes sur d’autres sites, comme nos profils sur des prestations de rencontre.

Par La redaction de ZDNet

Facebook recueille peut-etre plusieurs de vos renseignements les plus personnels.

Plusieurs applications Android comme Tinder, Grindr et Pregnancy+ partagent des renseignements sensibles avec Facebook, selon un ratio publie mercredi par la societe allemande de securite mobile Mobilsicher.

SDK et API pour aspirer les informations d’apps tierces

Parmi les donnees recueillies, des profils de sites de rencontre, des donnees sur l’equilibre, l’appartenance religieuse et d’autres details. L’identifiant publicitaire de l’utilisateur, qui permet a Facebook de lier les informations des applications tierces aux gens utilisant nos applications, est egalement transmis, en fonction de BuzzFeed.

Ces precisions seraient recueillies a l’aide du kit de developpement logiciel (SDK) que Facebook fournit aux developpeurs d’applications tierces, qui permet a toutes les utilisateurs de se connecter depuis un compte Facebook.

D’autres applications Android testees par Mobilsicher incluent OKCupid, Migraine Buddy, Bible+ et Muslim Pro.

Facebook ne fera jamais necessairement mystere de une telle collecte de precisions, note BuzzFeed. Par rapport aux politiques d’la plateforme, l’entreprise peut recueillir de l’information a partir d’applications tierces qui utilisent ses SDK et ses API.

Un representant du reseau social declare a CNET qu’il ne pouvait jamais identifier des applications particulieres a partir desquelles l’entreprise recueille nos informations. Le porte-parole ajoute que Facebook utilise votre identifiant publicitaire, unique a chaque utilisateur, puis que les utilisateurs peuvent choisir de www.datingmentor.org/fr/rencontres-kink/ ne pas recevoir de publicites personnalisees.

La plupart des developpeurs interroges par Mobilsicher declarent avoir ignore que les renseignements recues par Facebook n’etaient gui?re anonymes. Mais si les noms des utilisateurs ne sont nullement inclus en donnees, l’information reste cependant loin d’etre anonyme.

Profils Afin de la publicite ciblee

Facebook fournirait a toutes les developpeurs des informations telles que la duree passee avec l’utilisateur sur une application et la nature de leurs clics. En echange, le reseau social aurait acces a toutes les donnees recueillies par nos applications et nos utiliserait ensuite Afin de creer une publicite ciblee. Prenons un exemple, un utilisateur regulier de Pregnancy+ peut voir s’afficher plus de publicites pour les vetements de bebe.

Les donnees seront envoyees a Facebook, que nos utilisateurs soient connectes ou non a la plate-forme sociale, souligne Mobilsicher. Si vous etes deja connecte a Facebook a partir de ce portable, l’entreprise est en mesure de relier les renseignements de l’application tierce a ce profil.

Et meme si une personne ne dispose nullement tout d’un profil Facebook, precise BuzzFeed, l’information pourra forcement etre partagee et recueillie avec d’autres precisions d’applications tierces liees a son identifiant publicitaire.

Mais le porte-parole de Facebook assure que La Societe n’utilise aucun precisions de tiers pour creer des profils sur des individus ne disposant jamais d’un compte via le reseau social. En revanche, meme si l’utilisateur refuse la publicite ciblee, Facebook procedera toujours au traitement des donnees. Officiellement Afin de controler si l’utilisateur est membre du service ou s’il a donne son consentement a J’ai publicite ciblee.

Cette nouvelle information intervient quelques temps seulement apres que celui-ci ait ete revele que Facebook avait permis a des entreprises comme Netflix et Spotify d’acceder plus facilement a toutes les donnees personnelles des utilisateurs qu’il ne l’avait reconnu jusqu’a present.

L’utilisation des renseignements personnelles par le reseau social fait l’objet tout d’un examen minutieux avec qu’a eclate l’affaire Cambridge Analytica. Societe de conseil numerique liee a la campagne presidentielle de Trump, elle a accede indument aux donnees de 87 millions d’utilisateurs Facebook.